Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stop au cancer

Lutter contre le cancer, c’est aussi se battre contre les inégalités sociales, les préjugés et les tabous. La démocratie sanitaire au cœur du processus, pour tous, a un réel sens, à condition du lutter en parallèle et avec une très grande détermination contre l’appauvrissement d'une partie des malades et de leur famille. Sinon l’écart avec cette partie de la population continuera de grandir. En finir avec la double peine « cancer précarité ».

Mais que sont devenues ces belles promesses, ces beaux engagements ?

le-temps.jpg



Suite à nos différents courriers et mails, envoyés depuis quelques mois maintenant, à nos politiques de pratiquement tous bords… candidats, élus députés, ex ou actuels ministres, ou même Président de la République, certains nous ont répondus. Certains nous ont fait des promesses ou des engagements. Les mois s’écoulent... toujours rien. Des questions écrites sont posées en séances à l’assemblée nationale à notre ministre de la santé, elle-même député. Des députés prennent la parole sur le sujet.

Certains dossiers sont réglés à l’amiable, mais au cas par cas, comme pour éviter une jurisprudence. Alors que même la ligue contre le cancer a alerté il y a quelques mois déjà sur la précarisation grandissante de certains malades et, que sa présidente elle-même est favorable à un volet social dans le prochain plan cancer, toujours pas d’annonces de modification de textes de lois comme le R313-3 et, sa clause des 200 heures à faire dans les 3 premiers mois ; lequel continue de faire ses ravages en supprimant des droits aux indemnités journalières à des personnes gravement malades ou accidentés ayant cotisé toute leur vie.

Nous savons qu'une réforme ne s’engage pas comme ça. Mais là nous demandons juste un amendement sur UN article de loi (en attendant une réforme complète indispensable) ! Hélas cela semble bien compliqué et long à mettre en œuvre...

Dans ces conditions et attendant la réforme de la loi pourquoi ne pas créer une commission spécifique qui aurait pour mission de régler le dossier à l’amiable dès que la clause des 200 heures pénalise une personne de façon systématique. Plusieurs caisses de la CPAM ont déposé des motions à ce sujet, il est reconnu que ce texte n'est plus adapté. Pourtant les malades continuent de se voir opposer un refus a la commission de recours amiable. Il faut des mois de lutte et de mobilisation pour obtenir qu'un dossier soit revu et traité mais toujours le cas par cas !

Que faut-il faire pour être entendu ?

J’oubliais restriction budgétaire… crise ? Récession ou pas ? Aide au plus défavorisés ou pas ?… changement ou pas changement ? Ensemble tout est possible ou pas ?... En tout cas une chose est plus que sure, une fois de plus les promesses n’engagent que ceux qui les entendent… !


 


petition-copie-1

 

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]

 


stop au cancer sur facebook


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article