Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stop au cancer

Lutter contre le cancer, c’est aussi se battre contre les inégalités sociales, les préjugés et les tabous. La démocratie sanitaire au cœur du processus, pour tous, a un réel sens, à condition du lutter en parallèle et avec une très grande détermination contre l’appauvrissement d'une partie des malades et de leur famille. Sinon l’écart avec cette partie de la population continuera de grandir. En finir avec la double peine « cancer précarité ».

Vivre sa sexualité quand on a un cancer

Vivre sa sexualité quand on a un cancer

Célibataire ou en couple, vous-même ou votre partenaire êtes atteint d’un cancer. La maladie et ses traitements modifient souvent un quotidien dans lequel peut s’inscrire la sexualité : le cancer et ses conséquences ne se limitent pas à l’hôpital ou au cabinet médical. Les répercussions sur la sexualité peuvent être importantes et la modifier. Elle peut toutefois être inchangée. La relation avec l’autre peut se trouver altérée ou renforcée. Si ces bouleversements apparaissent, ils sont le plus souvent temporaires ;
il est nécessaire de vous donner des explications et de répondre à vos questions pour vous aider à vous adapter à ces changements.

Par pudeur ou pour d’autres raisons, il arrive souvent que des femmes et des hommes n’osent pas poser les questions qu’ils trouvent embarrassantes. Ils ne parviennent pas à trouver les mots pour parler de ce qui les concerne ni à trouver les interlocuteurs qui pourraient les aider.

Les difficultés sexuelles/intimes varient beaucoup selon votre rapport à la sexualité, le type de cancer, les traitements, les individus, les couples et... le temps.

Ce document vous est destiné ainsi qu’à votre partenaire, quel que soit votre âge, quelle que soit votre sexualité, que vous soyez célibataire ou en couple. Il a pour but :

• De vous informer des effets secondaires de la maladie cancéreuse et de ses traitements qui peuvent modifier votre vie sexuelle ;
• De vous donner des conseils ;
• De vous orienter vers différents professionnels capables de vous écouter et de répondre aux questions que vous vous posez.

Sachez que le cancer n’est pas contagieux et les traitements ne sont pas nocifs pour votre partenaire, sauf rares exceptions (auquel cas votre oncologue vous en parlera). La reprise des rapports sexuels n’a aucune incidence sur une éventuelle récidive de la maladie.

Dans le cadre d’un projet parental, n’hésitez pas à en parler à l’équipe soignante pour bénéficier d’aides
spécifiques. Un chapitre à la fin de ce livret vous apportera des réponses plus détaillées.

Vous pouvez rencontrer diverses situations : fatigue, douleurs, troubles du désir, difficultés relationnelles, modifications de l’image corporelle, crainte de ne pouvoir satisfaire votre partenaire ou de ne plus lui plaire. Cela nécessite une information appropriée, des conseils, une réassurance, un suivi et, si indiqué, un traitement, qui vont être utiles tant pour vous que pour votre partenaire.

De nombreuses solutions existent et peuvent vous être proposées. Elles sont souvent simples, facilitent la réassurance, le retour d’une confiance et une estime de soi.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la santé sexuelle est une composante à part entière de l’état de santé, au même titre que l’état de santé physique et mental.

 

sexualité cancer

Nouvelle version janvier 2020

Télécharger le guide

 

 


Stop au cancer sur facebook


 

Rejoindre le groupe
Cancer et Partages
Consultez la page
Cancer et Partages
fbbleu.png Photo-groupe-cancer-et-part.jpg

 

 

A propos de Cancer et Partages :

Ce groupe est né de la lutte commune de patients et proches contre des aberrations administratives, législatives, conjointes à une inhumanité d'un système soit disant aidant. De là, naissent des situations alliant précarité et désespoir, entrainant parfois plus bas que la maladie des familles entières [...]

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article